Home Català / Castellano / Français / English / Deutsch / Italiano Contact
  Villon       Fêtes
Interagir avec l'animation

 

  “FESTES DEL FOC” 2000 [+] [-]

La Danse Macabre aussi appelée Danse de la Mort très probablement proviene du latin Chorea Machabæorum littéralement “danse des Macchabée”, a ses origins au Moyen Age (XIV siècle) et ses développée partout l'Europe: France, Allemagne, Italia, Catalonia... originalement comme une representation dramatic pour rappeler au peuple la inévitabilité de la mort pour être prêt en tout moment (memento morti = souvient toi que tu ets mortel). La première victime généralement est le Pape... Jusqu'à nos jours avec célébrations partout en Catalogne depuis La Danse Macabre a Verges, La Patum a Berga, les fêtes du Feu avec Dragons et éclatements du feu a Montblanc, Sitges, Valls... Très souvent la femme et dans beaucoup de religions, est regardé comment un être impur causse du mal et du peché et ça se voit aussi réfléchi dans l' architecture funéraire, l'art: peinture et sculpture.

“ENTRE EL CEL I LA TERRA” 2002-2003 [+] [-]

Pendant le mois de Juin on célèbre la fête du Corpus Christi. C'est une três ancien tradition avec rites ancestral qui ont été preservé pendent des siècles, des anciennes fêtes païennes, Pendant la célébration de L'ou com Balla, ou le ‘festival de l’oeuf qui danse” qui date de l' année 1264 et en Catalogne de l' année 1318. Les rues sont pleines de tapis de fleurs, rosmarin et genêt pour les processions, avec des défilés de personnages come les Géants ou les Nans avec des grandes têtes lies pourtant au cycle agricole et une coquille d’oeuf vide se pose sur le jet d’ une des nombreuses fontaines qu’il y a en ville, de façon à ce qu’il danse sur celle-ci. Les mêmes fontaines sont d’ailleurs décorées par des fleurs et des cerises.

FESTES I MÉS

“EL SENYOR DE LES CABRES, DELS RIUS I DE LES MUNTANYES” 2004 [+] [-]

Félicitation de Noël avec Jésus le pasteur d'une petite ville de Saragosse, ses quatre chèvres, le chien "Pastora," le Colombier, l'Ermitage de de la Vierge, le tunnel de cette petite route ou se passe notre histoire et. .. ses paysages.

“L'INFERN I ELS PASTORETS” 2005 [+] [-]

Scène prisse du teatre populaire du Noël ou l' enfer, le feu et les demons s' emporten les mauvais (condamné) a un enfer plain de monstres, bêtes féroces, feu et diables. C' est un travail critique... ironique...

“EL PI DE CENTELLES” 2005 [+] [-]

Centelles (Barcelone) célèbre le festival du pin en l'honneur du sainte martyr Coloma, brûlé sur le bûcher avec pinède. Le 30 Décembre les «galejadors » ou «trabucaires» (gallants ou mousquetaires, respectivement) deafen tout le monde avec leurs tirs de popguns , le bruit est ce qui domine l'ensemble du festival. Les personnes alors procéden à la montagne pour recueillir le pin, le point focal de la célébration. Une fois dans le village, l'arbre est posée sur la place, la danse se déroule, et l'arbre est ensuite transporté dans l'église. Ici, la partie supérieure est ornée avec gaufrettes et cinq branches de pommes, après il est suspendu tête en bas. Le 6 janvier ses branches sont distribués parmi les citadins.

FESTES DE LA TERRA

“AL CEL HI HA UN PALLER” 2006 [+] [-]
Collage triptyque qui nous parle de la maison champêtre nommée Ca n'Argelaguet et son entourage: les champs, la forêt, la fontaine et la montagne du Saint Laurence. De suite les fêtes du moisson a Gòsol et a Forellac avec l'achèvement du Pailler, le repas et la danse qui donne fin a la fête.

 
© creactivitat